Bannnire_site4.png

Nous voilà partis pour une nouvelle journée, après un réveil très matinal, un petit déjeuner pris en vitesse et un habillage en catastrophe.

Cette fois-ci, nous nous rendons dans un endroit vraiment particulier : le Vésuve!!!

 

Il s'agit d'un programme physique, même si nous n'avons grimpé que les 900 derniers mètres sur les pentes couvertes de coulées de lave solidifiée. Le chemin était raide et couvert de poussière volcanique, rendant la progression difficile. Les plus rapides mirent environ 15 minutes. Certains ont même dû s'arrêter au moins 3 à 4 fois ! Même notre professeur d'EPS, M. Odiard fut soulagé d'en finir. Au sommet, nous avons écouté les explications de M. Barbessou, qui disait notamment que ce volcan était capable de produire différentes éruptions. Ensuite, nous sommes passés à la boutique pour faire des emplettes, et éventuellement acheter un petit quelque chose pour se redonner des forces.

Après la descente du Vésuve, nous voici à Naples, capitale de la Campanie, et en permanence bloquée par les embouteillages. Après le pique-nique au pied du musée, notre guide Lucia nous fit découvrir des merveilles au musée des antiquités nationales, qui regroupe les œuvres les plus importantes, retrouvées sur les sites archéologiques de la région. A nous les statues monumentales (5m) en marbre, les céramiques, les mosaïques, fresques et couronnes d'or, tout cela ayant plus de 2000 ans ! Quelle chance de visiter un musée aussi riche ! Grâce aux explications de notre guide, nous avons découvert les secrets, par exemple, de la mosaïque représentant la victoire d'Alexandre Le Grand sur le roi Darius, et découvrir en vrai une œuvre impressionnante (5m sur 3), que nous n'avions vue auparavant que dans nos manuels scolaires.

 

Enfin, pour terminer cette belle journée, pourquoi ne pas profiter du bord de mer ? Nous sommes donc allés dans le quartier de Merginella depuis lequel on peut admirer la baie de Naples et toutes les îles alentour, afin de déguster une glace bien méritée.

 

Nous rentrons à notre hôtel en nous disant qu'il ne reste que 2 jours de ce superbe séjour avant le retour en Gironde...

 

Jean-Pierre et Clément, 3e

 

 

FabCad,le FabLab du collège Anatole France