Bannnire_site4.png

Toujours accompagnés de Lucia, pour cette dernière journée, nous avons visité le petit musée archéologique de Boscoreale, dans lequel nous avons pu voir des restes de nourriture fossilisés, des maquettes de villas, mais surtout des moulages d'animaux en plâtre morts dans les cendres de la nuée ardente (un sanglier et un chien ayant succombé lors de l'éruption du Vésuve).

Après le musée, direction Pompéi.

 

A l'entrée du site se trouve une exposition de moulages humains, cette fois, qui nous ont impressionnés. Lucia ayant pris les billets, nous partons à la découverte de l'amphithéâtre, très différent du Colisée à Rome car beaucoup moins grand et dépourvu de sous-sol. Nous continuons notre balade en visitant quelques domus, maisons de romains aisés.

Comme Pompéi était dépourvue d'égoûts, nous cheminons sur de hauts trottoirs et sur des passages piétons faits de très grosses pierres plates) ; leur hauteur permettait aux gens de pouvoir traverser la rue sans marcher dans les eaux sales qui coulaient sur la chaussée.

Après un repas bien mérité pris à l'ombre des pins, nous partons découvrir le Théâtre et l'Odéon, eux aussi ornés de luxueux dallages et de décorations en marbre.

Nous sommes ensuite allés au Forum, la place publique, où se rassemblaient les pompéiens, fait de dalles et de monuments en marbre blanc. Quel faste et quelle beauté ! Après un bref arrêt à la cafétéria, nous avons visité la maison du Faune, une des plus connues, celle dans laquelle se trouvait la fameuse mosaïque d'Alexandre Le Grand. Par la suite, nous sommes passés devant la presque aussi célèbre mosaïque représentant un chien surmonté d'un avertissement « Cave Canem » (attention au chien).

 

Puis direction les thermes du Forum, composés de salles toutes plus étonnantes les unes que les autres par leur raffinement. En continuant dans les rues, nous sommes passés devant une boulangerie dont les meules sont intactes et nous avons imaginé comment, à leur dernières heures, les pompéiens fabriquaient les miches de pain aperçues au musée le matin même.

 

Pour atteindre notre but final, la maison des Mystères, nous avons traversé la nécropole, c'est-à-dire le cimetière, avant de découvrir la très belle villa, dans laquelle rivalisent les mosaïques de marbre coloré et les fresques aux couleurs vives dont la plus connue représente l'initiation au culte de Bacchus.

Pour conclure la visite de la ville, nous avons fait nos adieux à Lucia et sommes allés acheter des souvenirs, et enfin... manger des pizzas !!

FabCad,le FabLab du collège Anatole France