Bannnire_site4.png

Vendredi 10 avril, des élèves de 5e et de 3e sont allés représenter le collège Anatole France au concours C'Génial à l'Institut Lasers & Plasmas (Le Barp).

Ce concours met en compétition 21 projets scientifiques et techniques de tous les départements de l'Académie de Bordeaux. Nos deux équipes présentaient deux projets distincts avec le même enthousiasme (et le même stress).

 

 Les 4 élèves de 5e ont présenté leur projet, intitulé "Et si on capturait la lumière ?", sur lequel ils travaillent en IDD encadrés par leurs professeurs M. Barbessou, M. Cuisset et M. Soulard.

Comme son nom l'indique, le thème du projet est de capturer la lumière (mais sans appareil numérique). Camille, Gabriel, Clément et Angel ont donc expliqué aux jurys comment ils ont étudié la lumière, l'oeil mais surtout comment ils ont fabriqué un appareil photographique en carton et comment ils ont pris des photos et les ont développées en classe.

 Les jurys ont su apprécié la qualité de l'exposé et des images obtenues et ont été étonnés de voir que des élèves de 5e puissent encore faire de la photographie avec un procédé un peu oublié.

Malheureusement, cela n'aura pas suffit face au niveau des autres projets et nos 5eme, un peu déçus, n'ont pu obtenir de prix. Ils restent cependant très contents d'avoir participé à cette journée et leurs professeurs sont très fiers de la maîtrise dont ils ont fait preuve toute la journée.

L'autre projet, intitulé "Le mascaret vu du ciel", était présenté par des élèves de 3e2 et 3e3. L'objectif de ce projet est de répondre à une demande de l'atelier scientifique du collège qui a besoin de vues aériennes du mascaret pour confronter les résultats obtenus à partir des maquettes et la réalité du phénomène. 

Les élèves des deux classes planchent depuis plusieurs mois sur la conception d'un drone radio-commandé équipé d'une caméra vidéo qui permettra de se positionner précisément au-dessus de la Garonne et d'obtenir des images de qualité exploitables par les élèves de l'atelier scientifique.

 

Après une préparation rapide mais intense, les élèves ont affronté le premier jury. A l'issue de cette entrevue, ils ont analysé leur prestation et ont décidé de modifier certains aspects de leur présentation. 

L'après-midi, 3 autres élèves les ont rejoint pour les soutenir et c'est plein de confiance qu'ils ont accueilli le second jury. Leur présentation était si complète et détaillée que les industriels et les scientifiques du jury n'ont même pas eu de question à leur poser.

La pression est donc retombée, du moins jusqu'à la remise des prix...

7 projets sur les 21 ont été récompensés. En ayant vu les projets des autres établissements, les élèves et leur professeur ne s'attendaient à faire partie de ceux-là mais lorsque le président du jury est arrivé aux 3 derniers, la tension était terrible.

C'est une très belle deuxième place que les élèves de 3e2 et 3e3 ont décrochée grâce à une "parfaite maîtrise de leur projet" dixit la co-présidente du jury ! Ils pourront donc aller visiter un des 50 laboratoires du CNRS d'ici la fin de l'année.

Leur professeur de technologie, M. Soulard, est à nouveau très fier d'eux, de leur implication, de leur professionnalisme et de la qualité de leur présentation.

Je n'oublie pas le reste des deux classes qui n'a pas pu venir mais qui a permis de présenter ce projet.

M. Soulard

 

 

 

 

FabCad,le FabLab du collège Anatole France