IDD Caisse à savon

Une course de caisses à savon a été organisée fin juin 2009 par une association locale. Le principe est simple : construire un véhicule à trois roues minimum, équipé d'un système de direction et d'un système de freinage pour un seul passager puis descendre une pente en un temps minimum mais en toute sécurité.
Ce projet semblait tout à fait convenir à un IDD EPS/Techno.

Deux groupes de 23 élèves ont été sélectionnés pour concevoir et fabriquer 2 caisses à savon afin de représenter le collège.

Après lecture du cahier des charges donné par l'association, les élèves se sont répartis en plusieurs groupes et ont commencé à réaliser des croquis de la caisse à savon.
Chaque groupe a exposé au reste de la classe son projet et ses solutions techniques concernant la direction, le freinage et le châssis de l'engin.

 

Parallèlement, il avait été demandé aux élèves de commencer la récupération de matériaux et de pièces pouvant servir à la fabrication. Malheureusement, peu de matériaux ont été rapportés et la fabrication a débuté très tardivement. En effet, nous avons dû écumer le collège à la recherche de tubes, planches, etc...

Après avoir confronté les solutions techniques et les matériaux disponibles, un plan du châssis a été créé.
Les élèves ont ensuite débité toutes les pièces que les professeurs ont soudées.

Les élèves ont aussi réalisé des croquis du logo représentant l'équipe.

Le jour de la course est arrivé mais le soleil du mois de juin, bien présent ce jour-là, a rendu les plages plus attractives que la descente de l'église à la Porte de la mer... A moins que ça ne soit la peur ?
Résultat : seuls deux élèves sont présents pour participer à la course.

Voici une vidéo résumant la journée, certains passages ont été filmés avec une caméra embarquée pour vous donner une idée du parcours.

 

 

Bilan :
Expérience à renouveler mais dans d'autres conditions. Afin de motiver les troupes toute l'année, il est préférable de proposer une base de travail (châssis) et un choix de matériaux défini (matière,dimensions) plutôt que de laisser les élèves réfléchir sur l'ensemble du projet. Quelques propositions de pistes de recherche et de solutions techniques doivent être données aux élèves qui n'ont pas le «bagage» technique nécessaire à la réalisation du projet dans sa globalité.

B. Defigier / S. Soulard

 

 

FabCad,le FabLab du collège Anatole France